Dans mes cordes : ohanami お花見 shibari 2018

Ohanami お花見 : Contempler les fleurs (de cerisier). La fête la plus populaire du Japon.

Un de mes voyages au Japon était calé en plein sur la floraison des cerisiers. A Kyoto en particulier j’ai été marqué par les animations nocturnes dans la ville, concerts de Taiko (tambours japonais), un mariage dans un temple où tout le monde portait des masques d’Inari, visite d’un temple avec une ambiance mystérieuse …

Et bien sur les rois de ces festivités étaient les cerisiers en fleur. De jours ils sont sublimes, les canaux des rivières recouverts de pétales rose est un spectacle sans pareil. Mais de nuit il sont encore plus majestueux.

J’ai toujours voulu retrouver cette ambiance si particulière. Aussi cette année pour ma traditionnelle série de photos dans les fleurs de cerisiers, j’ai voulu faire des photos de nuit. Malheureusement les parcs avec de beaux arbres sont fermés la nuit et je ne veux pas de photos prises dans un cadre illégal. Et je n’ai pas trouvé de jardin privé pour m’accueillir.

 

L’avantage de la photo et de travailler au flash c’est que la lumière extérieure n’est jamais un problème. Habituellement on en manque. Mais la problématique était de faire des photos de jour qui ressemblent à des photos de nuit. Voici donc l’astuce:

1/ diminuer l’ouverture et réduire le temps de pause

(ici 1/1000s) pour laisser rentrer le moins de lumière possible. Il sera souvent difficile d’obtenir une photo complétement noire en plein jour, le plus sombre possible sera bien, cela permet de simuler l’heure bleue en plus !

La vitesse très rapide permet aussi de figer les pétales de cerisier qui tombent des arbres.

Les ISO seront à la valeur la plus basse possible, de préférence l’optimum du capteur. C est généralement à ISO 100 mais cela peut varier selon les appareils (pour le Sony RX100 l’optimum est à ISO 125 par exemple).

2/ placer les flash

pour éclairer les éléments de décors que l’ont souhaite mettre en valeur. Pour la modèle, l’éclairage est exactement le même qu’en studio.

Astuce : pour les fleurs un éclairage par dessous a un effet dramatique assez superbe, pour les arbres, lanterne … un éclairage par l’arrière permet de créer un hallo de contour la aussi très joli sur une photo de nuit.

3/ régler les flash

Ce sera votre seule source de lumière puisque vous avez quasiment supprimé la lumière ambiante. Il faut donc que la puissance soit forte (j’étais à 1/2 ou 1/4 quand en studio je suis habituellement à 1/16 ou 1/32. l’avantage d’utiliser des flash est aussi de pouvoir varier les puissances selon ce qu’on veut mettre le plus en valeur (modèle) et faire apparaitre le reste sans que cela soit prépondérant

 

Et voila de superbes photos de Ohanami お花見 de nuit en plein jour !


Modèle anonyme

Photographe et shibari : Emmanuel R.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.