Dans mes cordes : suspension inversée

Je suis extrêmement fier de ces photos de shibari parmi mes plus belles à ce jour. Il y a là une forme d’accomplissement dans ce que je cherche à faire en photographie. Quelque chose dont je pourrai être fier longtemps. Tant par le résultat final, par la complicité et la relation de confiance que j’ai réussi à nouer, le travail que cela m’a demandé.

 


Modèle anonyme
Photographe et shibari : Emmanuel Créateur

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

9 commentaires sur “Dans mes cordes : suspension inversée”