Celeste dans mes cordes : Ohanami shibari 1


Ohanami, お花見, admirer les fleurs. Quel meilleur moment pour pratiquer le shibari ?

Pas n’importe lesquelles, celles des cerisiers, sakura 桜, dont la beauté éphémère rempli le cœur de joie et de mélancolie, comme le temps qui passe. Bonheur fugace mais dont on attend impatiemment le retour chaque année.

Les cerisier sont aussi le symbole de la contemplation de la beauté du monde, de la fugacité des choses et malgré la mort, la beauté revient chaque année toujours aussi belle et fascinante.

Quel plus beau symbole choisir alors que j’inaugure un renouveau sur ce blog qui petit à petit va s’orienter vers un portefolio de mes créations. Je réalise désormais mes propres photos (je reste toutefois ouvert à des collaborations selon les envies et les inspirations). Du shibari, toujours et essentiellement mais aussi des choses purement érotiques ou des photos plus diverses, pleine de mélancolie et de magie. J’espère que mon nouvel univers vous plaira tout autant si ce n’est plus.

Et donc la voici ce shooting dans les cerisiers, avec mon amie Céleste que je remercie énormément pour sa confiance et pour m’encourager depuis si longtemps. Mon premier shooting où j’ai tout planifié du début à la fin et surtout où j’ai entièrement développé les photos. J’apprends, je travaille énormément pour progresser, merci de continuer à me suivre dans ce nouveau chapitre.

 


Modèle : Céleste Mogador

Shibari et photo : Emmanuel Créateur

 

 

Découvrez aussi :


Emmanuel Créateur

A propos de Emmanuel Créateur

Couturier des cordes (shibari) et créateur de liens émotionnels Amateur d'arts érotiques et hédoniste au quotidien, japonais dans une autre vie, parfois dandy et souvent gastronome.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Celeste dans mes cordes : Ohanami shibari