Workshop de Kinoko Hajime 一鬼のこ : philosophie du KAI 楷 GYO 行 SO 草 3


Début mars 2017, j’ai eu le plaisir de suivre le workshop de Kinoko Hajime (一鬼のこ) à la Place des Cordes.

Pour ceux qui me suivent régulièrement, il n’est pas un secret qu’il s’agit là d’un des attacheur japonais que j’admire et qui m’inspire le plus, tant par sa technique que par son sens esthétique et surtout la sensualité qui se dégage de ses cordes. L’émotion qu’il procure à ses modèles en témoigne, voir une modèle pleurer de bonheur en plein show est à la fois poignant et incroyablement intense.

Kinoko Hajime est un artiste multi facettes, à la fois photographe, pratiquant l’ikebana (生花 , l’art floral japonais). Cette pratique de disciplines diverses nourrit aussi son art des cordes et sa manière de penser son shibari.

Ainsi, il nous a expliqué sa manière de concevoir les formes réalisées selon la philosophie du KAI 楷 GYO 行 SO 草, philosophie importante dans l’ikebana mais aussi les arts martiaux, la calligraphie et d’autres arts japonais.

Ces trois styles complémentaires lui permettent à partir d’une idée de base d’en présenter trois versions à l’aspect bien différent mais répondant à une même fonctionnalité.

Forme KAI 楷

La forme pure, classique, parfaite. Simple, efficace, épurée, sobre.

il s’agit là de rechercher la forme fonctionnelle la plus épurée possible, donc avec le moins de cordes et moins de noeuds / frictions. on recherche l’élégance et la sobriété, tant dans l’attache que dans la forme donnée au corps.

Dans ses publications de photographies, la série BLACK est généralement dans cette forme.

Forme GYO 行

La forme accentuée à l’excès. On met en valeur un point de détail que l’on aime particulièrement quitte à en exagérer les traits. La suspension « Penmill » est ainsi la forme Gyo de la suspension « Running Man ».

Forme SO 草

La forme destructurée, réinventée.

Il s’agit la de partir d’une base canonique pour complètement la remodeler et en faire quelque chose de novateur assurant la même fonctionnalité, à l’image des suspensions en filet (Ami Ami 網網) dont Kinoko Hajime s’est fait le spécialiste sur sa série photographique RED.

Vers une réflexion autour de son approche du shibari

Si l’aspect artistique des réalisations de Kinoko Hajime est aussi prégnant ce n’est ni un hasard ni sans raison objective. Ainsi il conseille de toujours s’interroger sur laquelle des trois forme on souhaite réaliser. De plus Kinoko Hajime affirmant ne pas pratiquer ni aimer le BDSM (voir son interview en anglais dans l’ouvrage Ichigo Ichie), ses suspensions et placements de cordes semblent définies surtout par des principes esthétiques, reprenant des principes d’arrangement floral :

  • lignes de structure ou de suspension brisées
  • espaces vides et espaces plus densément remplis

Evidemment ce workshop a été aussi très techniques avec de nombreuses figures enseignées mais cela vous le découvrirez au fur et à mesure des prochaines publications.

Bilan du workshop

Ce workshop a été décisif pour moi à un moment où je commençais à beaucoup m’interroger et j’avais besoin de progresser techniquement. Le faire avec une personne que j’admire autant fut une expérience particulièrement intense, un plaisir énorme et surtout une envie de découvrir encore plus d’aspect du shibari et de continuer à m’entrainer.

J’en profite également pour remercier la modèle qui m’a accompagné sur ces trois jours. L’importance d’une bonne complicité pour progresser est primordiale.

 


Pour aller plus loin sur le Kai – Gyo – So et voir l’application de cette philosophie à d’autres domaines comme la calligraphie, les arts martiaux, l’art floral (ikebana) voici un excellent article sur le sujet en anglais  :

http://cmara.education/phraseology/shingyoso-%E7%9C%9F%E8%A1%8C%E8%8D%89/

Pour suivre Kinoko Hajime sur Twitter : @Shibarijp

Découvrez aussi :


Emmanuel Créateur

A propos de Emmanuel Créateur

Couturier des cordes (shibari) et créateur de liens émotionnels Amateur d'arts érotiques et hédoniste au quotidien, japonais dans une autre vie, parfois dandy et souvent gastronome.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires sur “Workshop de Kinoko Hajime 一鬼のこ : philosophie du KAI 楷 GYO 行 SO 草