Tuto shibari 11 : nouer le 本結び – honmusubi (single column tie), nœud de départ


Le honmusubi, le nœud de départ de bien des attaches en shibari est vital à maîtriser.

Vital ? Vous aller penser que j’exagère, qu’après tout il existe plein de façon de débuter à commercer par un simple nœud coulant. Pourtant cela devrait être une option à ne quasiment jamais considérer. Lorsque vous aller attacher des membres, mains ou jambes, bien souvent deux mains ensembles, il faut s’assurer que cette entrave ne va pas blesser la personne attachée. En particulier que le nœud ne va pas se resserrer et bloquer la circulation sanguine ou appuyer sur un nerf. L’apprentissage de ce type de nœuds autobloquant est donc vital pour la personne attachée.

Et deuxième sécurité, ce nœud à un sens : tirez dans un sens il va se bloquer, tirez dans l’autre sens, il va se défaire, quelque soit la force de serrage mise au départ. Il est donc toujours très facile de libérer la personne entravée, même en urgence (en cas de panique par exemple, de malaise …).

Voyons donc comment le nouer


Temps d’entrainement conseillé : 4h (voir plus, il est nécessaire de le faire à la perfection et sans y réfléchir).

Commencez par vous entraîner sur un pied de chaise ou sur votre propre jambe, ces premiers apprentissages sont relativement longs et rébarbatifs, inutile d’ennuyer votre complice avec. Vous commencerez quand vous maîtriser un peu votre technique.

Etape 1 : passer la corde sur ou sous le ou les membres à attacher

On démarre toujours du milieu de la corde. Milieu qui a été bien identifié par un pliage correct des cordes.

Passer sur ou sous va changer le sens dans le quel le nœud va se serrer et donc le sens dans lequel l’attache va se poursuivre. C’est une chose qu’il faudra donc prévoir à l’avance dans vos futurs shibari. Pour attacher deux avants bras ensemble, on prend l’équivalent de la moitié de la longueur du bras environ.

Etape 2 : enrouler la corde en spirale 2 fois de suite

On veillera dans cette étape a toujours glisser au moins un doigt sous les cordes afin de laisser un espace empechant la compression des membres attachés

Etape 3 : passer la petite extrémité (coté boucle : nawa gashira 縄 頭) au dessus de l’ensemble des cordes

Etape 4 : puis le passer en dessous du même ensemble

On fait ce geste en crochetant la corde de l’index, surtout pas en poussant les cordes.

Etape 5 : prendre la grande extrémité de la corde (côté noeuds : nawa jiri 縄 尻) et la replier sur elle même

On forme ainsi une boucle

Etape 6 : passer la petite extrémité au dessus de la grande

Etape 7 : puis en dessous

Là encore il faut bien crocheter la corde et non la pousser.

Etape 9 : resserrer le nœud en tirant sur chacun des 4 brins de la petite et de la grande extrémité

Noter la forme caractéristique du nœud en U

Dans cet exemple on pourra continuer se attaches en tirant la grande extrémité vers le bas de l’image. Pour défaire le nœud c’est la petite extrémité (la boucle) qu’on tirera vers le bas

Etape 10 : tester l’équilibre de votre nœud

En tirant sur la petite boucle vérifier que le membre attaché est porté de manière équivalente par les 4 brins. Si ce n’est pas le cas, votre nœud n’est pas bien équilibré. C’est tout à fait normal les premières fois et cela demande beaucoup d’entrainement pour bien équilibrer les brins de manière fluide et naturelle. Recommencez jusqu’à ce que le poids soit uniformément reparti. C’est très important pour vos modèles cela évitera bien des blessures et des douleurs.

 


 

Retrouvez d’autres tutoriels sur le shibari ici : https://boudoirshibari.com/category/tutorial-shibari/

Le shibari reste une pratique dangereuse et je vous conseille de l’apprendre dans un lieu sécurisé avec des professionnels. Un tutoriel ne vous donnera jamais les tensions exactes à appliquer sur les cordes ni ne corrigera vos erreurs. Il existe plusieurs structures en France qui donnent des cours, n’hésitez pas à vous rapprocher de l’une d’entre elle pour apprendre et vérifiez qu’elle dispose bien des assurances adéquates pour exercer.

Découvrez aussi :


Emmanuel Créateur

A propos de Emmanuel Créateur

Couturier des cordes (shibari) et créateur de liens émotionnels Amateur d'arts érotiques et hédoniste au quotidien, japonais dans une autre vie, parfois dandy et souvent gastronome.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *