Tuto shibari 9 : préparer des cordes en lin (amanawa) 2


La corde en lin est assez peu utilisée au Japon et de part le monde, pourtant c’est une corde qui ne manque pas de qualités

C’est une corde très douce sur la peau, très souple et très légère (plus douce que la corde en jute).

Ses fibres sont très huileuses et ne produisent aucun son lorsqu’on les utilise. Elles ne nécessitent de fait aucun entretien.

Cette corde a une odeur très spécifique, que je trouve bien plus agréable et moins forte que celle du chanvre.

Son coefficient de friction est excellent, meilleur que la jute, c’est a dire que les nœuds se déferont peu une fois faits. A diamètre équivalent c’est aussi une corde qui supporte un poids bien plus important qu’une corde en jute.

Attention au contact de l’eau la corde gonfle et se tend, rendant la détache très difficile, parfois impossible et peu nécessiter de couper les cordes. Il vaut mieux éviter un contact prolongé avec l’eau.


Corde brute avant préparation :

Voici, ma méthode de préparation en détails, telle que je la pratique désormais :

Contrairement aux cordes en jute, les cordes en lin ne nécessitent pas l’emploi de produits chimiques pour leur fabrication, il n’y a donc pas besoin de les laver préalablement. c’est également une fibre naturellement huileuse, l’adjonction de cire ou d’huile n’est pas nécessaire. La préparation de la corde est donc beaucoup plus simple et rapide que celle en jute.

Etape 1 : frotter les cordes

Cette étape génère beaucoup de poussières, je recommande de la faire en extérieur. Attacher une première corde autour d’un arbre en faisant plusieurs tours. Fixer un mousqueton à cette corde. Y passer la corde à traiter puis tourner la corde plusieurs fois sur elle même.

Frotter la corde sur elle même par longueur de 50 à 60 cm, plusieurs fois jusqu’à ce qu’on ressente une grande résistance sur la corde (30 à 40 mouvements environ). C’est la seule étape plus compliquée que pour la jute, le frottement nécessaire est plus important et demande plus de force physique. Passer alors aux 60 cm suivants. répéter jusqu’à traiter toute la longueur de la corde.

Etape 2 : bruler les cordes

On utilisera pour ce faire un petit réchaud de type butagaz, facilement trouvable en grand surface de sport (le bruleur coute 20 euros chez décathlon, la bonbonne de gaz 5 ou 8 euros selon la contenance souhaitée, la petite me permet de traiter environ 400 mètres de cordes à titre indicatif).

On passe la corde rapidement, au plus prêt du bruleur, plusieurs fois jusqu’à élimination de tous les petits brins qui dépassent. Cette opération sera réalisée de préférence en extérieur.

Etape 3 : nettoyer ou re frotter les cordes

Afin d’éliminer tout résidu brulé, on passe la corde dans un linge propre, plusieurs fois en serrant fort. Cela peut être fait en répétant l’étape 1 également.

Il est nécessaire aussi de retirer à la pince à épiler tous les petits résidus de fibres plus épais et plus dur qui pourraient rester afin de ne pas griffer la peau de la personne attachée. Un travail long et méticuleux mais absolument nécessaire qui n’est pas à faire sur la jute.

 

Et voilà !

 


Retrouvez d’autres tutoriels sur le shibari ici : https://boudoirshibari.com/category/tutorial-shibari/

Le shibari reste une pratique dangereuse et je vous conseille de l’apprendre dans un lieu sécurisé avec des professionnels. Un tutoriel ne vous donnera jamais les tensions exactes à appliquer sur les cordes ni ne corrigera vos erreurs. Il existe plusieurs structures en France qui donnent des cours, n’hésitez pas à vous rapprocher de l’une d’entre elle pour apprendre et vérifiez qu’elle dispose bien des assurances adéquates pour exercer.

Découvrez aussi :


Emmanuel Créateur

A propos de Emmanuel Créateur

Couturier des cordes (shibari) et créateur de liens émotionnels

Amateur d’arts érotiques et hédoniste au quotidien, japonais dans une autre vie, parfois dandy et souvent gastronome.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Tuto shibari 9 : préparer des cordes en lin (amanawa)