Mademoiselle A – Mon Gainsbourg à moi [Spectacle] 1


Un spectacle musical avec une touche de BDSM, ce n ‘est pas commun, surtout dans un beau théâtre parisien, le théatre de Trévise. Et si on se laissait tenter par l’aventure ?

Je suis hyper fan de Gainsbourg, la musique, le personnage (j’avais d’ailleurs beaucoup aimé le film de Joann Sfar et le traitement de la part d’ombre de l’homme qui avait été faite).

Donc redécouvrir les musiques sous un autre angle m’a de suite séduit.

Il s’agit donc d’un spectacle centré autour de la musique, de l’interprétation par Mademoiselle A passionnée et captivante, sans temps mort. Il y a une énergie sur scène incroyable et le duo avec le seul musicien sur scène (mais aux multiples talents) fonctionne très bien avec un aspect comique que j’ai beaucoup apprécié.

Toutes les chansons ne sont pas de Gainsbourg, mais il est le fil conducteur d’une histoire d’amour (je n’en dirai pas plus pour ne pas gâcher la surprise…). La sélection est très cohérente, porte très bien l’histoire et surtout sait créer une bonne ambiance dans la salle et l’adhésion rapide du public a une histoire somme toute intéressante et dans laquelle on peut facilement se retrouver dans les questionnements, le parcours amoureux et les doutes du personnage interprété par Mademoiselle A.

J’ai particulièrement aimé la mise en scène imaginative, les jeux de projections animés (les ombres chinoises sont très reussi et participent à une ambiance tres sexy) , ainsi que la variété des costumes.

Seul petit bémol, quelles scènes de violence physique sur la femme de l’histoire montrées sans détour alors que la seule scène de fessée en ombre chinoise est elle masquée au dernier moment, j’avoue avoir été un peu surpris de ce choix artistique, j’aurai préféré l’inverse.

C’est donc un beau spectacle, qui a le mérite d’aborder le sujet d’une relation BDSM de manière totalement décomplexée et naturelle, sans jouer spécialement sur cet aspect de manière racoleuse à la 50 nuances de Grey. Un premier pas vers une plus grande acceptation de toutes les formes de relations amoureuses dans notre société ? Oui je sais je suis un utopiste mais parfois cela fait du bien.


Prochaines dates

mercredi 22 février:

mercredi 1er mars

mercredi 22 mars

mercredi 24 mai

mercredi 7 juin

à 21H15 au théâtre de Trévise, 14 rue de Trévise, Paris 9ème

 

Découvrez aussi :


Emmanuel Créateur

A propos de Emmanuel Créateur

Couturier des cordes (shibari) et créateur de liens émotionnels

Amateur d’arts érotiques et hédoniste au quotidien, japonais dans une autre vie, parfois dandy et souvent gastronome.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Mademoiselle A – Mon Gainsbourg à moi [Spectacle]