Angèle Bigey dans mes cordes – Torture et shibari

Envie d’explorer de nouvelles voies, un shibari à la Yukimura, une position instable en semi suspension, genoux en appui sur des coussins qui forcent les jambes à s’ouvrir (malheureusement vous n’enverrez pas les détails sur les photos développées mais les expressions d’Angèle sont bien plus parlantes.

Et un test de cordes en lumière noire qui dévoile un peu du corps en en gardant le mystère …

Des beaux essais qui donnent envie d’explorer plus ces dimensions …

 


 

Modèle : Angèle Bigey

Photographe :  Olivier Parent d’ OKB Studio

Shibari : Emmanuel Createur

 


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 commentaires sur “Angèle Bigey dans mes cordes – Torture et shibari”