Tuto shibari 5 : vérifier le bon état de ses cordes


Une corde se contrôle avant et après chaque utilisation.

Une corde est composée de trois torons, eux même composés de petits brins.

Ces petits brins peuvent s’user ou se détendre.

Souvent c’est le milieu de la corde, le plus soumis aux forces de traction et à l’usure, qui s’use le plus rapidement.Vos premiers jeux de corde vont s’user rapidement, surtout si vous effectuez de mauvais gestes comme pincer la corde plutôt que de la crocheter de l’index.

Un contrôle visuel permet de s’assurer de la bonne intégrité de sa corde. Le risque principal étant une rupture en pleine suspension et la chute de la personne attachée.

Voici un exemple de corde abîmée et que je n’utilise plus.

img_5499

On distingue bien sur cette photo les petits brins composant chaque toron qui se sont détendus. La charge de rupture de la corde est diminuée. Les autres fibres aux même endroits s’usent d’autant plus prématurément.

L’usure peut aussi se manifester sous la forme :

  • d’un toron plus longs que les autres,
  • d’un détoronage de la corde (les trois brins ont tendance à se séparer plutôt qu’a rester en cohésion ensemble).

img_5497

Ici un toron est plus serré que les deux autres et fait que la corde prend une forme bizarre, entortillée. C’est ce seul toron qui va prendre toute la charge et risque de céder.

S’il vaut mieux avoir une corde exempte de nœuds de raccords de fibres (boule en sur-épaisseur dans la corde), ceux ci sont parfois présents et il faut particulièrement surveiller cet endroit.

L’utilisation d’une corde abîmée est potentiellement à risque. S’il est possible de les réparer parfois, mieux vaut jeter une corde abîmée dès qu’on constate une usure. Quelque soit le prix d’achat de vos cordes et votre attachement sentimental à celles ci, elles ne vaudront jamais la santé de votre partenaire.

Une corde abîmée uniquement sur son milieu peut toutefois être découpée en deux parties égales en supprimant la partie centrale. Des demi longueur sont toujours très utiles en shibari pour terminer une figure.

 


 

Retrouvez d’autres tutoriels sur le shibari ici : https://boudoirshibari.com/category/tutorial-shibari/

Le shibari reste une pratique dangereuse et je vous conseille de l’apprendre dans un lieu sécurisé avec des professionnels. Un tutoriel ne vous donnera jamais les tensions exactes à appliquer sur les cordes ni ne corrigera vos erreurs. Il existe plusieurs structures en France qui donnent des cours, n’hésitez pas à vous rapprocher de l’une d’entre elle pour apprendre et vérifiez qu’elle dispose bien des assurances adéquates pour exercer.

Découvrez aussi :


Emmanuel Créateur

A propos de Emmanuel Créateur

Couturier des cordes (shibari) et créateur de liens émotionnels Amateur d'arts érotiques et hédoniste au quotidien, japonais dans une autre vie, parfois dandy et souvent gastronome.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *