Tuto shibari 2 : choisir ses mousquetons, bambou et anneau pour un point de suspension 4


Voici une présentation et une aide au choix du matériel pour créer un point de suspension.

Les mousquetons

img_5471

Les mousquetons sont particulièrement utiles pour réaliser une suspension.

Ils permettent de bien séparer chaque ligne de suspension en en mettant une par mousqueton. Et de détacher très rapidement une suspension simplement en ôtant le mousqueton plutôt que de défaire les attaches. D’où leur emploi courant au Japon, pays des tremblements de terres fréquents, le mousqueton permettant ainsi de défaire rapidement une suspension et pour se protéger.

Les avantage des mousquetons sont également :

  • leur coût,
  • leur légèreté,
  • leur facilité de transport,
  • avoir du matériel normé facilement disponible en magasin de sport certifié pour supporter le poids d’une personne.

Je conseille l’emploi de mousquetons ovales de gros diamètre, au moins égal à celui de la corde, des mousquetons trop fins entrainent une usure rapide des fibres qui composent la corde. De ce point de vue le mousqueton ne sera jamais idéal. J’ai choisi les mousquetons à vis PETZL OK SCREW LOCK parce qu’ils sont de forme adaptée au shibari mais la vis de fermeture est inutile.

Les mousquetons permettent aussi l’emploi de :

  • demultiplieur afin d’avoir les différentes lignes de suspension
  • swivel afin de permettre une rotation à 360 degrés de la personne en suspension.

Ces matériels destinés à l’alpinisme sont aussi normés et disponibles en magasin de sport.

img_5469

Swivel PETZL (en rouge et noir) et demultiplieur PETZL PAW M (en bleu qui permet d’attacher 5 mousquetons, le PAW S permet d’en attacher 3 et le PAW L 7. Ce sont principalement le S et le M qui sont utilisés en shibari).

Les bambous

Les mousquetons peuvent toutefois être remplacés avantageusement par un bambou de diamètre important. L’important diamètre du bambou permet de ne pas abimer la corde et de limiter les forces exercées sur celle-ci, tout en assurant la résistance au poids d’une personne. Les bambous permettent aussi de séparer sur une grande distance les lignes de suspension, tant pour le confort de la personne attachée que de celle qui attache.

Les bambous n’ont pas de norme de résistance, testez les bien avant usage afin de vous assurer de leur solidité.

Ils sont facilement disponibles en grande surface de jardinage (10 à 20 euros pour un bambou de 2m et 8cm de diamètre).

img_5472

Les anneaux

Les anneaux ne sont pas idéaux puisqu’ils ne permettent pas de séparer les lignes de suspension, au contraire ils vont avoir tendance à les faire se chevaucher ce qui peux entrainer des blocages et des situations à risque. Bien qu’esthétiques, j’en déconseille l’usage.

Les seuls anneaux certifiés pour supporter un poids humain sont ceux utilisés en gymnastique, vendu en magasin de sport.

img_5470


Retrouvez d’autres tutoriels sur le shibari ici : https://boudoirshibari.com/category/tutorial-shibari/

Le shibari reste une pratique dangereuse et je vous conseille de l’apprendre dans un lieu sécurisé avec des professionnels. Un tutoriel ne vous donnera jamais les tensions exactes à appliquer sur les cordes ni ne corrigera vos erreurs. Il existe plusieurs structures en France qui donnent des cours, n’hésitez pas à vous rapprocher de l’une d’entre elle pour apprendre et vérifiez qu’elle dispose bien des assurances adéquates pour exercer.

Découvrez aussi :


Emmanuel Créateur

A propos de Emmanuel Créateur

Couturier des cordes (shibari) et créateur de liens émotionnels

Amateur d’arts érotiques et hédoniste au quotidien, japonais dans une autre vie, parfois dandy et souvent gastronome.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires sur “Tuto shibari 2 : choisir ses mousquetons, bambou et anneau pour un point de suspension