Hana Dyomene dans mes cordes : shibari renversant 3


Un shoot totalement improvisé contrairement à mon habitude. Je ne suis pas très bon lorsqu’il s’agit de trouver une bonne idée immédiatement, je préfère prendre le temps de conceptualiser. Mais j’avais des idées à mettre en scène, mon nouvel ami que vous allez revoir souvent, le pavé, et surtout une sublime modèle, raffinée et élégante. Il n’y avait qu’à se laisser guider par  le feeling, laisser les cordes glisser sur la peau, profiter de l’instant et s’envoler.

 

Le résultat se lit encore une fois dans les yeux. Difficile de faire plus explicite.

Encore une fois les cordes ne sont rien, l’important est ailleurs. La connexion, le partage. C’est cela le vrai plaisir de la corde.

 


Je profite de cet article pour vous recommander ces magnifiques masques en cuir pour motards mais dont on fera facilement usage en BDSM, de superbe fabrication, réalisés à la main par Diégo, le compagnon d’Hana, un vrai coup de cœur (j’en ai commandé un je vous en reparlerai très bientôt) :

http://sandiegochopper.com/

https://www.facebook.com/sandiegochopper/

 


 

Modèle : Hana Dyomene

Photographe :  Olivier Parent d’ OKB Studio

Shibari : Emmanuel Createur

 

Découvrez aussi :


Emmanuel Créateur

A propos de Emmanuel Créateur

Couturier des cordes (shibari) et créateur de liens émotionnels Amateur d'arts érotiques et hédoniste au quotidien, japonais dans une autre vie, parfois dandy et souvent gastronome.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires sur “Hana Dyomene dans mes cordes : shibari renversant