Yoshiki SAITOH + Denki AKECHI : AKECHI [Livre]


Livre de photos de Kinbaku par Akechi Denki, réalisé post mortem par le photographe Yoshiki Saitoh.

Publié par Shimpusha en 2007 (n’est plus disponible actuellement).

124 pages en couleur.

Textes en anglais et en japonais.

Prix d’origine : 3800 yens.

Est il vraiment besoin de présenter Akechi Denki ?

Ce nom résonne telle une légende aux oreilles des passionné-e-s. Mais qu’en est il au dela du microcosme du shibari ? C’est sur cette réflexion que Yoshiki Saitoh a construit ce livre. Faire decouvrir post mortem (le livre a été publié en 2007, Akechi Denki est mort en 2005) Akechi Denki et son œuvre non pas aux passionnés de shibari qui ont certainement vu une grande partie de ses réalisations les plus spectaculaires, mais plutôt à un public plus large, non initié, amateur de belles photos avant tout. En résulte un très bel ouvrage hybride, pour partie photos de shibari, mais aussi des photos de la nature ou des portraits. Un angle bien différent qui permet de découvrir l’homme et la passion qui l’anime avec sa modèle.

Ici ce n’est pas la technique qui prime, d’ailleurs les attaches en elles même sont rarement mises en valeur et c’est quelque chose que j’ai énormément apprécié. Plutôt que de se lancer dans une démonstration de force et de supériorité, la sélection met en valeur l’esthétisme et la sensualité. Ce qui est beaucoup plus difficile à travailler en temps qu’attacheur, car on ne met pas en valeur son travail mais le corps de l’autre. et personnellement cela me parle beaucoup car c’est la voie que j’ai choisie pour mes propres photos.

En résulte un livre qui malgré certains clichés dont on peut deviné le côté difficile, n’est pas du tout dans la souffrance et le BDSM. l’objectif de pouvoir toucher un plus large public m’est semble t il totalement réalisé et en fait un livre idéal pour celles et ceux qui veulent découvrir les cordes. D’autant plus que, chose très rare, le livre est totalement bilingue anglais japonais, avec notamment un biographie détaillée ainsi qu’un texte sur Akechi Denki et une interview de Yoshiki Saitoh qui permettent de bien mieux comprendre les philosophie de chacun.

Malheureusement ce livre n’est plus édité et il ne sera disponible que sur des sites d’enchères ou d’occasion. Petite astuce, n’hésitez pas à négocier avec les libraires japonais, si les ventes où les négociations sont possibles sont rares au Japon, sur les livres d’occasion cela semble  possible.

A découvrir aussi : Pleasure and a little pain : Asabuki Kate et Akechi Denki [livre]

Découvrez aussi :


Emmanuel Créateur

A propos de Emmanuel Créateur

Couturier des cordes (shibari) et créateur de liens émotionnels

Amateur d’arts érotiques et hédoniste au quotidien, japonais dans une autre vie, parfois dandy et souvent gastronome.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *