Ariane Berto, tatoueuse, dessine L’Onirique 1


Ariane Berto nous a fait la très belle surprise de dessiner L’Onirique d’après une photo de shibari que nous avions publié (voir le lien en bas de l’article). Ce dessin nous vous le partageons aujourd’hui et c’est aussi l’occasion de découvrir Ariane et ses inspirations de dessin.

Pouvez vous vous présenter en quelques mots ?
Ariane Berto, 29 ans, anciennement étudiante en histoire et japonais. Aujourd’hui en reconversion pour développer mon côté artistique… tout en gardant un amour certain pour le Japon et les lectures historiques.

Quelle sont vos activités actuellement ?
Aujourd’hui je suis apprentie tatoueuse chez Buse Art à Genève. Bien entourée par des artistes motivés, je me developpe au mieux.

D’autres passions ?
J’aime voyager, je suis polyglotte et d’un naturel curieux ce qui m’aide beaucoup pour développer de nouvelles techniques de dessin et d’avoir une bonne ouverture d’esprit.

Quelles sont vos inspirations et pourquoi avez vous choisi de dessiner à partir de cette photo en particulier ?
Ça a commencé par une fascination externe, observatrice. Les clichés que j’ai pu en voir, provenant en grande partie de Tako (NDLR : Tako Octo Brachia, attacheur suisse que j’apprecie beaucoup) que vous connaissez, m’ont beaucoup plu. J’ai alors commencé à dessiner sur ce thème car j’aime le corps de la femme, ses lignes dans les cordes. Concernant la photo de l’Onirique, je la gardait sous le coude depuis un moment. J’aime la délicatesse qui s’en dégage, la légèreté… elle vole!

Merci beaucoup pour cette interview et ce dessin..

Et pour en découvrir plus sur l’univers d’Ariane Berto :

Instagram : ariane238u
Facebook : http://Facebook.com/buseartlab/

 

Le dessin final :

image

La photo originale : lire cet article

Découvrez aussi :


Emmanuel Créateur

A propos de Emmanuel Créateur

Couturier des cordes (shibari) et créateur de liens émotionnels

Amateur d’arts érotiques et hédoniste au quotidien, japonais dans une autre vie, parfois dandy et souvent gastronome.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Ariane Berto, tatoueuse, dessine L’Onirique