RedArt Tour : présentation des personnages


Lorsque RedBKode m’a parlé de ce projet il y a quelques mois, j’ai toute suite accepté, d’abord parce que c’est une artiste que j’aime beaucoup et pleine de talents, l’idée d’une collaboration avec elle me plaisait beaucoup. Et puis c’est aussi l’occasion de faire du shibari autrement de sortir des sentiers battus, ce que j’essaye déjà de faire dans mes photos avec Olivier Parent.

Voila donc trois drôles de personnages, qui vont voyager dans les mains de nombreux artistes qui vont les intégrer à leurs créations, mais au début ils vont subir une petite transformation ! Je vais les encorder à ma manière. Les cordes resteront tout au long du projet et serviront de lien entre toutes ces œuvres. C’est à la fois une grande fierté mais aussi beaucoup de pression que de créer des shibari à la fois respectueux de ce que l’on m’a enseigné et que j’aime pratiquer, que ces attaches puissent durer très longtemps et qu’elles soient aussi facilement utilisables par les artistes qui ne connaitront rien du shibari !

Découvrez ce que j’ai réalisé …

Site internet du projet : http://redbkode.jimdo.com/redart-tour/

Page Facebook : https://www.facebook.com/RedArt-Tour-938358556245224/?fref=ts

image

Monsieur Cochon

Monsieur Cochon a revêtu un Karada. Il s agit d’une attache en écaille de tortue ou en diamant, du fait des dessins en losange sur le torse. C’est une attache assez basique qui peut être réalisée seule, plutôt décorative puisqu’elle n’immobilise pas. Elle nécessite beaucoup d’attention à la réalisation des losanges pour être visuellement agréable et symétrique.

Pour les artistes participants au RedArt Tour, je l’ai doté de plusieurs boucles au dos afin de pouvoir le suspendre si vous le souhaitez. Passez simplement une ficelle ou une corde dans une ou toutes les boucles selon l effet souhaité.

Hulk

Hulk a été très vilain. Pour la peine je lui ai fait un takatekote 3 cordes. Il peut continuer de râler, il est bien immobilisé désormais !

Le takatekote est un harnais qui se noue sur le haut du corps. Il peut servir à immobiliser les bras ou dans cette version à trois cordes (parce qu’elle nécessite l’emploi de 3 cordes ou asanawa de 8 mètres) il devient la base pour une suspension du modèle. La symétrie sur le corps est particulièrement importante pour repartir les tensions sur le corps. On peut suspendre en accrochant par un point spécifique dans le dos ou pour une suspension latérale (Yokotsuri) par les 8 cordes sur un bras. Cette attache nécessite beaucoup d’entraînement et de maîtrise avant de pouvoir suspendre en toute sécurité.

Pour les artistes participants au projet, j ai doté Hulk d’une large boucle dans le dos pour pouvoir le suspendre si vous le souhaitez, soit droit, soit tête à l’envers.

Kiki

J’en avais un quand j’étais petit alors je lui ai porté une attention toute spéciale.J’adorais le suspendre au Yuka dans ma chambre, cela lui donnait l’air joyeux et libre. J’ai voulu retrouver cela avec ce Kiki, je lui ai donc fait un harnais de taille, une attache très versatile qu’on peut même faire en solo pour de l’auto suspension. On peut suspendre tête à l’envers aussi, sur le côté … Bref cette attache c’est beaucoup de liberté.
Pour garder cet esprit, je l’ai donc agrémentée de deux boucles, devant et derrière, pour pouvoir suspendre selon votre imagination, dans le sens que vous souhaitez.

Pour l’anecdote ces boucles sont des nœuds Yukimura, du nom de leur inventeur Yukimura Haruhi qui vient de décéder le 6 mars 2016. C est une très grande perte pour le monde du shibari. Je tiens à lui rendre hommage à travers ce post certes léger mais aussi plein de reconnaissance pour son héritage.

Découvrez aussi :


Emmanuel Créateur

A propos de Emmanuel Créateur

Couturier des cordes (shibari) et créateur de liens émotionnels

Amateur d’arts érotiques et hédoniste au quotidien, japonais dans une autre vie, parfois dandy et souvent gastronome.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *