Le Taken Club : un très bel écrin pour le libertinage 10


8 Rue le Regrattier, 75004 Paris

taken-club.fr

 

C’est à l’occasion de la sortie du livre du photographe Ressan que nous avons fait notre première découverte du Taken Club dont nous avions entendu beaucoup de bien et pour lequel nous avons eu un gros coup de cœur.

L’Ile Saint Louis, lieu bien connu des amateur d’histoire, des gourmets (Berthillon, Isami …) et même des cisteurs !, serait elle en passe de devenir un haut lieu du libertinage ?

Extérieur sobre, accueil feutré, un grand escalier qui amène à un grand salon avec un large bar le tout richement décoré avec une très belle unité, on retrouve au Taken Club beaucoup de l’ancien club No Comment, mais tout ici semble avoir été magnifié. J’ai été immédiatement sous le charme de cette décoration tant elle correspond exactement à ma vision du libertinage.

image

Mais si la décoration évoque pour beaucoup un libertinage raffiné, elle n’hésite pas non plus à déborder vers une touche BDSM, fétichiste tout en gardant une cohérence de l’ensemble, performance rare qu’il faut saluer.

image

On y retrouvera donc la salle des miroirs, le grand lit à baldaquin, la salle à barreaux et croix de Saint André, je doit avouer que cette dernière m’a particulièrement plu, par son coté voyeur et son espace réellement praticable ainsi que quelques badines à disposition qui invitent à d’autres jeux, à se mettre en scène, là où d’autres clubs n’utilisent ces éléments qu’en décoration non utilisable et qui a plutôt tendance à faire peur à la clientèle d’ailleurs.

J’ai beaucoup aimé ce parti pris et surtout l’excellence de tous les choix fait dans l’agencement du Taken Club.

A noter également (points non négligeable) que la propreté générale est totalement irréprochable et la salle de bain à disposition la encore de très belle facture et bien pourvue en serviettes.

image

Un très beau lieu pour le libertinage donc qui fait désormais parti de mes deux clubs favoris, mon club de cœur restant les Chandelles, mais pour la première fois je trouve une alternative de qualité suffisante pour y revenir avec très grand plaisir.

D’autant plus que la décoration et l’espace avec la croix de Saint André nous amènerons à préférer Le Taken Club lors de notre prochains trios  ou libertinages à connotation BDSM …

 

Découvrez aussi :


Emmanuel Créateur

A propos de Emmanuel Créateur

Couturier des cordes (shibari) et créateur de liens émotionnels Amateur d'arts érotiques et hédoniste au quotidien, japonais dans une autre vie, parfois dandy et souvent gastronome.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 commentaires sur “Le Taken Club : un très bel écrin pour le libertinage