« Et dans 10 ans, que feront ils ?  » : La jeunesse dérange-t-elle certains libertins ?

Loth et ses filles, Gustave Courbet, 1844

 

Aujourd’hui j’ai envie d’évoquer un poncif du libertinage, maintes fois entendu et malheureusement subi. Le jugement de la jeunesse des libertins trentenaires comme moi, ou plus jeunes.

Ce qui est intéressant c’est que des jugements sur le comportement sexuel nous en subissons tous à différents degrés par notre entourage quel qu’il soit.

L’un des intérêts des communautés libertines, BDSM, cordes … c’est de pouvoir se retrouver entre personnes ayant des pratiques similaires et donc de pouvoir parler sans trop de restrictions de ce qu’on aime. La limite restant toujours ce que l’autre est prêt à entendre, concevoir, comprendre …

Qu’une personne lambda soit choquée par le libertinage, le fétichisme ou autre me semble tout à fait concevable. Par respect pour cette personne je n’irai pas lui exposer ma vision des choses qu’elle ne comprendra pas et acceptera encore moins.

Cependant lorsque le jugement provient de sa propre communauté, j’ai tendance à trouver cela énervant et inapproprié. D’autant plus quand on appartient à une communauté qui défend des valeurs de liberté et d’ouverture d’esprit.

Sans sombrer dans des généralités et des a priori, je pense que personne ne contestera que la communauté libertine est plutôt composée de personnes de 40 ans et plus, et que la tranche d’âge 18-39 y est plutôt sous représentée.

Est-ce un mal ? En soit non, c’est peut-être simplement un frein pour trouver des partenaires qui nous correspondent.

 

vieux-et-jeunes_dn3ql_media

Et pourtant il n’est pas rare d’entendre (ou de lire) des remises en causes sur la place des personnes de moins de 40 ans dans les clubs libertins.

Certains vont s’interroger sur leur capacité à avoir des rapports sexuels avec des partenaires plus agé(e)s.

Mais ce qui me dérange réellement ce sont ceux qui vont se permettre de commentaires (monnaie courante dans certains clubs …) face à des libertins beaucoup plus jeunes qu’eux, souvent dans le style :

« Mais que vont-ils faire plus tard ? »

ou bien ceci (commentaire Facebook d’un libertin) :

« une clientèle belle, néo libertine, jeune […] donc aucun intérêt pour les libertins (les vrais) »

Est-ce à sous entendre que pour être libertin, il faut nécessairement être vieux et moche ? Ce serait donc ca le libertinage, le pis allé lorsqu’on est incapable de séduire par la disgrâce du temps, alors on se retrouve entre aigris et on baise quand même, mais surtout pas avec ces jeunots qui nous humilient avec leur grâce et leur vitalité. Ce serait franchement pathétique.

Ou pire :

« Dans 5 ans, ils feront du BDSM et après qu’est-ce que ce sera ? »

En quoi assumer sa sexualité dès le début de sa vie est un problème ? Doit-on pour être libertin nécessairement avoir subi une traversée du désert faite de souffrance morale et sexuelle, tromper son conjoint, divorcer, attendre que les enfants grandissent et refaire sa vie pour enfin à 40/50 s’assumer ? Où vivre sa sexualité en permanence dans le mensonge et dans la souffrance de l’autre qui attend à la maison ?

En quoi assumer ses envies nécessiterait une escalade perverse, si tant est qu’il existerait une gradation entre libertinage et BDSM ? Rappelons tout de même que les deux univers, bien que se côtoyant fréquemment, ne relèvent pas d’une démarche intellectuelle similaire et donc une pratique n’engendrera jamais nécessairement l’autre, y compris à long terme.

Certains ont eu la chance (l’intelligence, la clairvoyance ?) de bâtir leur vie, leur couple, leur sexualité avec quelqu’un qui partage leurs conceptions, dès le début. Doit-on leur en vouloir pour cela ? Ne devrait-on pas au contraire les féliciter, les encourager dans leur parcours de vie ?

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

28 commentaires sur “« Et dans 10 ans, que feront ils ?  » : La jeunesse dérange-t-elle certains libertins ?”

    • Emmanuel Créateur
    • Emmanuel Créateur
    • Emmanuel Créateur
    • Emmanuel Créateur
    • Emmanuel Créateur
    • Emmanuel Créateur
    • Emmanuel Créateur