Créateur 2


Tenir un blog, c’est avant tout ouvrir une part de soi aux autres, se livrer intimement sur des petits détails qui font un portrait de soi au final.
Un portrait dont on ne contrôle pas tous les éléments, un assemblage de pièces diverses sans mode d’emploi. Alors parfois on se trompe, on interprète différemment les choses de ce qu’à pu penser l’auteur. A commencer par son pseudonyme. Le mien par exemple, Créateur, je l’avais choisi en pensant à la légende grecque de Pygmalion et Galatée. Parce qu’en faisant découvrir le BDSM à L’Onirique, en faisant d’elle ma soumise, je lui ai permis un épanouissement personnel et une stabilité émotionnelle qu’elle n’avait pas avant. Je l’ai en quelque sorte façonnée, comme ces petits artisans, bottiers, tailleurs, cordonniers … dont j’admire tant le travail. En tant que Maître, je suis aussi son Créateur.

Parfois on  projette ses fantasmes sur ses lectures. On pense que je me prends pour un dieu, on m’imagine mégalomane prêt à étaler à la face du monde mon désir de gloire et de reconnaissance. Peut-être qu’Uranie dans la critique de l’école des femmes de Molière serait ma meilleure avocate : «Je regarde les choses du côté qu’on me les montre, et ne les tourne point pour y chercher ce qu’il ne faut pas voir.»
Cela ne sont que petites péripéties, car un blog c’est surtout le plaisir du partage avec son lecteur. Et lorsque l’univers du lecteur et l’univers de l’auteur se croisent par la magie des commentaires, cela donne aussi des rencontres passionnantes et passionnées. Encore faut-il oser franchir cette barrière de l’écran qui nous sépare, oser un petit mot qui lancera la découverte.
Illustration : Dali et le photographe Philippe Halsman préparant la photographie  » In voluptate mors »

Découvrez aussi :


Emmanuel Créateur

A propos de Emmanuel Créateur

Couturier des cordes (shibari) et créateur de liens émotionnels Amateur d'arts érotiques et hédoniste au quotidien, japonais dans une autre vie, parfois dandy et souvent gastronome.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Créateur

  • Charlie F

    Drame et beauté des mots c’est que bien souvent ils évoquent en nous que nos propres maux.
    Créateur n’est pas tyran, maître n’est pas despote tant que l’élève ne se veut pas esclave. Tout le talent du Maître et d’alors le relever pour le hisser à sa table et sans jamais avilir partager ce(ux) que l’on est (naît)
    Merci pour ton blog et tes partages (surtout gastronomique pour moi)