A votre service, Monsieur 4


Auguste Renoir : Intérieur de harem à Montmartre – 1872 – National Museum of Western Art (Tokyo)

 

Nous vous avions donné rendez-vous dans ce joli café pour faire votre connaissance. Certes vous nous aviez déjà exposé votre CV. Vos compétences et votre motivation, oserai-je dire votre dévotion, nous avaient déjà agréablement étonnés mais nous voulions vous observer en vrai. Après tout, qui n’a jamais un peu embelli son CV pour se faire recruter ?

Vous êtes venue en toute simplicité, jolie et timide, d’une douceur contrastant avec nos premiers échanges torrides. Nous savions ce qui se cachait en vous et avions à cœur de vous mettre en confiance.

Je vous ai exposé ce que nous attendions de vous, ce que serait votre place, votre rôle.

Vous nous servirez, vous serez notre petit jouet mignon et servile. Docile en toute circonstance. Disponible pour l’un comme pour l’autre. Chez nous vous ne porterez jamais rien pouvant gêner l’accès à vos orifices. Nous vous utiliserons comme bon nous semble. Vous ferez en sorte d’être toujours souriante lorsque nous vous donnerons un ordre, de systématiquement me répondre « Oui Monsieur ».

Vous rougissez, vous semblez un peu gênée et terriblement excitée. Vous vous tortillez sur votre siège afin d’apporter un peu de soulagement à votre sexe mais cela ne semble absolument pas fonctionner. Vous acquiescez.

Je vous donne le contrat, vous le signez sans une seconde d’hésitation, les yeux plein d’étoiles et d’envies.

« Vous commencerez dimanche ».

Nous vous quittons, vous laissant volontairement et avec un brin de sadisme dans cet état afin de vous retrouver encore plus lubrique dans deux jours.

Vous savez désormais quelle est votre place petite chienne, vous savez ce qui vous attend et vous en mourez d’envie. Votre cul palpite déjà de l’envie de se faire pénétrer, votre gorge s’assèche et désespère d’être remplie. Vos tourments ne font que commencer. Vous le savez mais c’est ce à quoi vous aspiriez depuis longtemps.

Être à notre disposition.

Découvrez aussi :


Emmanuel Créateur

A propos de Emmanuel Créateur

Couturier des cordes (shibari) et créateur de liens émotionnels

Amateur d’arts érotiques et hédoniste au quotidien, japonais dans une autre vie, parfois dandy et souvent gastronome.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires sur “A votre service, Monsieur