Miyajima – Une vision du Japon [2]

Pour les japonais il y a trois paysages particulièrement remarquables au Japon. J’aurai tendance à dire qu’il y en a des milliers de plus mais ce n’est que mon avis. Ce triptyque est connu sous le nom de, Nihon sankei 日本三景
Ces trois paysages sont : Matsushima, Amanohashidate et Miyajima.
Je n’ai vu que Miyajima . C’est un incontournable des circuits touristiques très simple d’accès depuis la ville d’Hiroshima. Hiroshima est une ville étonnante. Tristement célèbre, c’est aussi une ville très jeune et très dynamique où l’accueil est incroyablement chaleureux. J’attendais une ville musée à l’ambiance pesante, ce n’est pas le cas, malgré toute l’émotion qui empli le visiteur des environs du parc de la paix.


Miyajima (ou Itsukushima 厳島) est donc une petite île en face d’Hiroshima, accessible par ferry directement depuis le parc de la paix ou plus court et moins cher de gare de miyajimaguchi (il y a d’ailleurs un excellent restaurant d’anguille en sortant de la gare sur la droite en allant vers l’embarcadère), où se situe le sanctuaire Itsukushima jinja 厳島神 classé au patrimoine de l’Unesco. Ce sanctuaire et son torii (portail vermillon marquant l’entrée du temple) ont de remarquable le fait d’être partiellement immergés à marée haute.

L’ile est protégée, c’est le seul endroit du Japon où j’ai pu apercevoir des tanuki (cousins japonais de nos ratons laveurs) se baladant dans les rues la nuit. Je vous conseille d’ailleurs de dormir sur place si vous le pouvez, la vue du temple de nuit est somptueuse et loin du tumulte des touristes partis depuis longtemps avec le dernier bateau.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Miyajima – Une vision du Japon [2]”