Jolie Poupée 3


Hans Bellmer – Die Puppe – 1934

Abandonnée, inerte, la chaleur du lieu t’a plongée dans une douce torpeur.

Ton corps trop parfait a depuis bien longtemps rejeté les lois newtoniennes. Mais pas celles de l’attraction. Il est devenu synthétique.

Jadis, j’aurai, drapé dans ma grande naïveté péremptoire, rejeté toute possibilité d’interaction. Mais j’ai goûté depuis le fruit défendu.

Et me voilà hypnotisé par ces attributs, ce corps qui a l’air façonné par des mains expertes. J’ai envie de le malmener d’égratigner ce verni trop lisse, d’y ajouter un je ne sais quoi qui n’en fera plus une jolie poupée mais un corps humain.

Y insuffler la vie à coups de paume, faute de badine. Coincer ton visage entre les cuisses de L’Onirique pour mieux accéder à ton cul et te tourmenter.

As-tu ressenti mes intentions sadiques envers toi ? Tu tressailles alors que je t’ai à peine effleurée.

Las, je ne jouerai pas à la poupée ce soir.

Découvrez aussi :


Emmanuel Créateur

A propos de Emmanuel Créateur

Couturier des cordes (shibari) et créateur de liens émotionnels

Amateur d’arts érotiques et hédoniste au quotidien, japonais dans une autre vie, parfois dandy et souvent gastronome.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires sur “Jolie Poupée